•  

    Il y a 6 semaines, dans une lettre pleine de dignité, Axel Kahn expliquait son combat et nous disait au revoir. Il nous quitte pour de bon aujourd'hui, et c'est à notre tour de lui rendre hommage, à lui et à son intelligence lumineuse.

    j'avais regardé la grande librairie il y a quelques semaines et son témoignage de fin de vie m'avait émue...

    Bon voyage , professeur.repose en paix ...j'ai lu plusieurs livres de ce GRAND homme...que j'admirais beaucoup...

     

     Imaginer un monde meilleur, c'est affirmer que rien n'est plus important que de manifester sa considération pour l'autre.

     


  • Commentaires

    8
    Vendredi 9 Juillet 2021 à 08:21

    tres tres respectueuse de cet homme qui nous montre la voix avec une grande sagesse qui n est pas donnée a tout le monde je pense mais lui est un saint homme je trouve 

    7
    Mercredi 7 Juillet 2021 à 17:08

    Bonjour Yvette
    merci pour ce bel hommage rendu à ce grand homme que fut Axel Khan
    je reste en demi-pause mais je ne t’oublie pas
     toujours des orages c’est un bien triste mois de juillet
    je te  souhaite une agréable journée
    bisous

    6
    Mercredi 7 Juillet 2021 à 06:30

    Bonjour Yvette, ça fait toujours de la peine de voir partir un penseur et philosophe, un très grand monsieur.

    Amicalement.

    Claude

    5
    Mardi 6 Juillet 2021 à 21:17

    Merci Monsieur ,   Peut être une image de 1 personne et lunettes

    Nous vous admirons et nous vous respectons.

    Vous êtes dans notre cœur.

    Axel Kahn

    « Je vais mourir, bientôt. Tout traitement à visée curative est désormais sans objet. Reste à raisonnablement atténuer les douleurs. Or, je suis comme j’espérais être : d’une totale sérénité. Je souris quand mes collègues médecins me demandent si la prescription d’un anxiolytique me soulagerait. De rien, en fait, je ne ressens aucune anxiété. Ni espoir - je ne fais toujours pas l’hypothèse du bon Dieu -, ni angoisse. Un certain soulagement plutôt.

    Selon moi, limiter la vie au désir de ne pas mourir est absurde. J’ai par exemple souvent écris que lorsque je ne marcherai plus, je serai mort. Il y aura un petit décalage puisque je ne marche plus, mais il sera bref. Alors, des pensées belles m’assaillent, celles de mes amours, de mes enfants, des miens, de mes amis, des fleurs et des levers de soleil cristallins. Alors, épuisé, je suis bien.

    Il a fallu pour cela que je réussisse à « faire mon devoir », à assurer le coup, à dédramatiser ma disparition. À La Ligue, j’ai le sentiment d’avoir fait au mieux. Mon travail de transmission m’a beaucoup occupé, aussi. Je ne pouvais faire plus. Je suis passé de la présidence d’un bureau national de La ligue le matin à la salle d’opération l’après-midi. Presque idéal.

    Alors, souriant et apaisé, je vous dis au revoir, amis. »

      • Capucine66
        Mardi 6 Juillet 2021 à 21:38
        C est tres émouvant. Merci a ce grand homme..
    4
    Mardi 6 Juillet 2021 à 20:56

    Bonjour Yvette, Magnifique témoignage Merci pour cette idée de livre, il a été courageux dans son combat qui l a eu. Bonne soirée  Bérénice

    3
    Mardi 6 Juillet 2021 à 20:51

    Moi aussi j'ai été émue par la disparition d'Axel Kahn, un grand homme, très impliqué pour la lutte contre le cancer, cancer qui l'a anéanti ... Dur, dur. 
    Allez, bonne soirée Yvette et plein de bisous.

    2
    Mardi 6 Juillet 2021 à 20:27

    Bonsoir Capucine, 

    je vais me renseigner.  Une journée à peu près sans pluie, miracle mais que de vent. 

    J'ai ma petite Eloïse jusqu'à jeudi fin d'après-midi que ça fait du bien . 

    Passe une bonne soirée, gros bisous, 

    Nadine

    OEUF ENTROUVERT AVEC LA FÉE PAPILLON - MA RÉSERVE D'IMAGES ET MES CRÉAS

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :